Si vous ne visualisez pas correctement ce message, cliquez-ici

lundi 01 novembre 2010

Bulletin Officiel 16

Edito

Au fil des ans, les techniques, les compétences et les champs d’action du masseur-kinésithérapeute se sont élargis. Notre rôle en matière d’éducation à la santé, de conseil (ergonomie, par exemple), notre capacité à orienter précocement des patients sont reconnus par les citoyens. Face au vieillissement de la population, l’importance de nos actes est soulignée pour prévenir la dépendance des sujets vieillissants. Partout où l’isolement gagne, le rôle de proximité et de suivi qu’assurent les praticiens contribue à maintenir le lien social.

Historiquement créée en 1924, comme une spécialisation du métier d’infirmière, réellement établie comme profession autonome en 1946, la profession de masseur-kinésithérapeute est aujourd’hui en capacité de faire reconnaitre sa spécificité et le haut niveau de formation préalable indispensable à l’exercice. En juin prochain, le congrès mondial de la kinésithérapie aura lieu, à deux pas de nous, à Amsterdam. Des milliers de kinésithérapeutes venus des cinq continents vont échanger sur leurs pratiques.

Tenu tous les quatre ans, ce congrès unique soulignera la grande diversité des troubles, des pathologies pour lesquels le masseur-kinésithérapeute peut offrir un service préventif ou curatif. En outre, il sera l’occasion de mettre en valeur les travaux de recherche réalisés aux quatre coins du monde. Des billets pour Amsterdam, une idée originale de cadeau !

Bonnes Fêtes de fin d’année.

Jacques Vaillant
Vice-président
Conseil National de l’Ordre des Masseurs kinésithérapeutes

Bulletin ordre n° 16 (PDF, 881 ko)

La Lettre de l'Ordre

Toutes les publications de l'Ordre des masseurs kinésithérapeutes