Si vous ne visualisez pas correctement ce message, cliquez-ici

vendredi 01 avril 2011

Bulletin Officiel 18

Édito

Les vents contraires étant parés, l’Ordre a désormais atteint son allure de croisière et remplit pleinement ses missions au service de la profession. Les productions actuelles, même si elles ne sont que la partie émergée de l’iceberg, témoignent de cette activité : Le premier atlas de la démographie de la masso-kinésithérapie, issu du tableau de l’Ordre, vient d’être édité. Cet outil est à la disposition de l’ensemble des partenaires, organisations professionnelles, pouvoirs publics, comme représentants des patients. Ces informations claires et précises vont permettre de tenir compte des réalités de terrain pour mieux répondre aux demandes de la population. Tous les masseurs-kinésithérapeutes reçoivent actuellement le guide 2011 de l’Ordre, vade-mecum qui regroupe les informations utiles à leur exercice quotidien. Fin avril paraîtra le « Livre Vers » de la kinésithérapie, recueil des réflexions des organisations de la profession exprimées lors des États Généraux de 2010, enrichies d’une introduction historique et d’une conclusion prospective. En mai se tiendra à Paris une journée d’information sur la prise en charge masso-kinésithérapique des suites de l’accident vasculaire cérébral, organisée par l’Ordre avec le concours de la Haute Autorité en Santé et de l’association France AVC. S’ajoutent à cela les soirées proposées partout en France par les Conseils départementaux sur la détection précoce des cancers de la peau, qui visent à donner aux professionnels les outils nécessaires à cette mission de prévention et de santé publique. L’Ordre assure également la promotion de la kinésithérapie par une communication grand public, des messages radiophoniques venant prochainement compléter la parution dans le quotidien national « Le Monde » d’un encart sur « le réflexe kiné ». Suivront des tribunes dans les journaux sur la nécessaire réforme de la kinésithérapie qui, pour répondre aux besoins en santé, passe par l’attribution du statut de profession médicale à compétences définies, avec des possibilités d’accès direct pour les patients, un diplôme d’exercice de grade universitaire Master, et une formation-orientation-sélection des étudiants par la Première Année Commune aux Études de Santé (PACES). Simultanément, l’Ordre procède au renouvellement par moitié de ses représentants : Les élections ont eu lieu le 31 mars pour les conseillers départementaux, et se poursuivront le 28 juin pour les conseillers nationaux et le 20 octobre pour les conseillers régionaux. Tout cela se fait avec beaucoup de sérénité, dans le cadre d’une réflexion collective constructive, attestant de la maturité de notre institution. L’Ordre, qui a surmonté ses crises de jeunesse, se consacre à plein temps aux objectifs que lui confie la loi : Assurer la défense de l’honneur et de l’indépendance de la profession, veiller aux principes de moralité et de probité, mais aussi garantir des compétences indispensables à l’exercice de la profession.

François MAIGNIEN Vice président
du Conseil National de l’Ordre des Masseurs-Kinésithérapeutes

 

Bulletin ordre n° 18 (PDF, 4101 ko)

La Lettre de l'Ordre

Toutes les publications de l'Ordre des masseurs kinésithérapeutes