Si vous ne visualisez pas correctement ce message, cliquez-ici

jeudi 01 décembre 2011

Bulletin Officiel 21

Édito

Enfin, les ministres ont tranché et la formation des futurs masseurs-kinésithérapeutes sera de niveau master 1. La formation rénovée se fera sur quatre années d’études et se trouvera ainsi conforme au minimum défini par les recommandations internationales.

Pour faire une parabole rugbystique, l’essai est donc marqué.
Il reste cependant à le transformer, d’une part, en créant des masters 2 répondant aux besoins particuliers de la population et permettant un accès direct sécurisé aux futurs masseurs-kinésithérapeutes praticiens, et d’autre part, en développant une discipline scientifique capable d’étayer et valider la pertinence de nos pratiques. Cette direction nous est montrée par les pays nord-américains et d’Océanie, où la masso-kinésithérapie est la mieux reconnue.

Le potentiel des jeunes accédant aux études, la structuration de notre système de formation initiale et continue, les qualifications universitaires acquises par des milliers de kinésithérapeutes dans les universités françaises et européennes, l’expérience clinique accumulée par nous tous et la reconnaissance de la population, sont autant d’atouts qui devront nous permettre de relever, avec succès, le défi. Voici le vœu collectif que nous pouvons formuler pour cette nouvelle année.

Bonnes fêtes de fin d’année, Bonne année 2012.

Jacques VAILLANT
Vice-président

Bulletin ordre n° 21 (PDF, 8711 ko)

La Lettre de l'Ordre

Toutes les publications de l'Ordre des masseurs kinésithérapeutes