Si vous ne visualisez pas correctement ce message, cliquez-ici

lundi 19 mars 2012

Bulletin Officiel 22

Édito

Alors qu’il entre dans sa septième année de fonctionnement notre Ordre peut afficher un bilan plutôt encourageant : 66 665 professionnels sont inscrits et habilités à exercer (98 % des libéraux et 70 % des salariés).

Si les syndicats agissent pour les intérêts corporatifs, économiques et sociaux des masseurs-kinésithérapeutes, l’Ordre, par ses missions définies dans le Code de la santé publique, assure la défense de l’honneur et de l’indépendance de la profession avec pour objectifs la qualité des soins et la sécurité des patients.

Ces derniers mois l’Ordre n‘a eu de cesse de promouvoir l’ostéopathie pratiquée par les masseurs-kinésithérapeutes professionnels de santé et détenteurs d’un code de déontologie : aussi, s’est-il élevé contre la proposition du professeur Bernard Debré.

Il s’est mobilisé également, avec les sociétés savantes et les syndicats auprès des pouvoirs publics pour défendre la pratique de la rééducation périnéale que les kinésithérapeutes assurent depuis des décennies sur tout le territoire.

Enfin il obtient la mise en place des Sections des Assurances Sociales : elles permettront aux masseurs-kinésithérapeutes d’être confrontés au jugement de leurs pairs. La publication des textes devrait intervenir dans les prochaines semaines.

On le voit, côte à côte et souvent main dans la main, l’Ordre et les organisations professionnelles n’ont de cesse d’organiser et de défendre l’exercice de la masso-kinésithérapie.

Jean-Paul DAVID
Président du Conseil National

Bulletin ordre n° 22 (PDF, 3629 ko)

La Lettre de l'Ordre

Toutes les publications de l'Ordre des masseurs kinésithérapeutes